BBC : les prix sont ils trop élevés ?

Cherchez l’erreur : dans l’immobilier neuf, les ventes chutent, mais les prix continuent de monter ! Que se passe-t-il avec les logements  neufs BBC ?

La situation actuelle montre à quel point le marché immobilier est biaisé par les nombreuses aides accordées aux investisseurs. Ces subventions sous forme de défiscalisation  empêchent l’offre et la demande de s’équilibrer. Dans tous les cas, les promoteurs sont gagnants…

Car même lorsque la demande chute – moins 22,6% en 2011- les prix continuent de grimper.  Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car les promoteurs immobiliers invoquent dans Le Figaro « l’augmentation des prix des matériaux et des contraintes imposées pour les bâtiments basse consommation (BBC)» pour justifier cette hausse et le coût plus élevé du mètre carré neuf que de l’ancien.

Or, on sait qu’en Allemagne, en appliquant des normes toutes aussi contraignantes, les fournisseurs de matériaux ont réussit à absorber ces surcoûts grâce à des procédés innovants, ce qui a permis de faire baisser le prix du neuf économe en énergie. On peut donc franchement douter de la sincérité ou des compétences des promoteurs, lorsqu’ils invoquent des surcoûts de construction pour pratiquer des prix toujours plus élevés.

En réalité, les promoteurs ont enclenché une bulle inflationniste – avec la complicité de l’état- car ils ont ciblé une clientèle d’investisseurs plus soucieuse de payer moins d’impôts que de loger sa propre famille.

Quand on sait que les propriétaires bailleurs pouvaient se faire rembourser le quart de leur bien immobilier sous forme d’annulation d’impôts, on comprend que les promoteurs aient profité des jours de grande foule au portillon anti-fiscaliste.

Ils n’ont ciblé que les propriétaires bailleurs et ont négligés les propriétaires résidents, ces locataires qui décident d’accéder à la propriété pour leur résidence principale.

Résultat : une baisse de 3% de la défiscalisation Scellier en 2011 provoque un effondrement de 22,6% des ventes.

Qu’en pensent les promoteurs ? Se sont-ils aperçus qu’ils pouvaient rectifier le tir en ciblant des familles qui souhaitent accéder à la propriété ?

Non. Pour réenclencher la machine à cash, les promoteurs tirent à boulet verts sur le Prêt à Taux Zéro, qui seraient anti-écologiques car il fonctionne aussi sur le parc immobilier ancien. Leur objectif est clair : pilonner le prêt à Taux Zéro pour faire remonter le taux de déduction fiscale accordée aux investisseurs.

Sous couvert de favoriser les logements neufs plus écologiques, cette mesure est profondément injuste.  Un prêt à taux réduit est une aide accordée aux français qui accèdent pour la première fois à la propriété. Tandis que le Scellier vise les français qui achètent pour mettre en location.

Résultat : seuls les plus gros contribuables, orientés par leurs experts comptables, trouvent un intérêt à acheter du neuf BBC. Les particuliers qui ne bénéficient pas d’annulation d’impôt – tout simplement parce qu’ils n’en payent pas assez pour tirer le meilleur parti du dispositif Scellier – n’ont aucun intérêt à acheter du neuf BBC vendu hors de prix. C’est pour cela qu’ils se réfugient dans l’ancien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :