Fenêtres : vous êtes plutôt PVC ou bois ?

A lire sur Rue 89, ce très bon papier « viens chez moi, j’habite dans un deux pièces ultra-écolos » qui explique de façon détaillée, comment on peut rénover son appartement et se rapprocher des meilleurs standards écologiques, en s’appuyant sur l’expérience d’un brico-écolo à Paris.

Pour autant, la rénovation présentée coûte plus chère ce qu’on n’aurait pu imaginer : autour de 833 euros le m2 – ce qui montre qu’au final,  la rénovation écologique, c’est avant tout un investissement à long terme.

Toutefois, l’expérience de l’auteur peut être relativisée car ce dernier n’a pas pu faire une de demande de prêt à taux 0.  En effet, l’appartement n’était pas sa résidence principale ce qui fait l’article ne met pratiquement pas en avant les gains que l’on peut tirer d’un crédit pour des travaux écologiques.

A part ça, l’article, qu’on vous conseille de lire, nous inspire  cette question :

Vaut-il mieux utiliser un matériau efficace contre la déperdition énergétique ou un matériau dont la production consomme moins de carbone ?

Ici, on comprend bien que les solutions les plus écolos ne sont pas les meilleures pour l’environnement.

Je m’explique. Tout le monde sait bien que les fenêtres en PVC isolent bien mieux que les fenêtres en bois. Donc, la déperdition énergétique baissera ce qui fait que l’on consommera moins de chauffage.

Problème : le PVC c’est un matériau plastique qui consomme beaucoup plus d’essence et de substances nocives dans son cycle de vie que le bois. A fortiori,  il est bien plus polluant que du bois « labellisé durable. »

On est confronté à un dilemne : perdre de l’énergie donc se chauffer et polluer plus avec le bois.

Ou utiliser un matériau qui consomme beaucoup de pétrole dans son cycle de vie mais qui isole bien vos fenêtres et fournit donc des économies d’énergie à long terme.

Personnellement – j’aurais choisi le PVC.  Tout simplement car le bois, pour être acheminé jusqu’à chez moi,  consomme aussi du pétrole. Alors tant qu’à faire, autant opter pour un matériau dont la conception est polluante au départ, mais dont l’isolation permet de faire de réelles économies d’énergie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :