Optimisez votre rendement sur le photovoltaïque

Selon le syndicat des énergies renouvelables, 10 mètres carré de panneaux photovoltaïques  produisent  1 031 kWh par an. EDf s’engage à acheter pendant 20 ans votre électricité au prix de 58 centimes le KWh. Théoriquement, avec 10 mètres carré de photovoltaïques vous pouvez donc toucher près de 600 euros par an, grâce à la revente de votre électricité à EDF.  N’oubliez pas toutefois de déduire votre consommation personnelle. En tout cas, vous pourrez réduire à néant votre facture d’électricité, voire même tirer bénéfice de la revente d’électricité solaire à EDF.

Mais attention, votre rendement pourrait bien baisser si vous ne respectez pas lors de l’installation les contraintes fixées par Erdf :

  1. Vos panneaux photovoltaïques doivent intégrés au bâtit. En clair, ils doivent se situer non pas sur le toit mais dans le toit. Ce qui nécessite des travaux beaucoup plus coûteux car les photovoltaïques sont intégrés aux matériaux de construction.
  1. Ces panneaux doivent être installés sur votre résidence principale ( pas question de mettre le panneau sur votre grange ou sur un cabanon dans votre jardin).
  1. Le générateur doit être démontable et ne pas rendre  le bâtiment impropre à l’usage si on doit l’enlever.

Attention : si vous optez pour des panneaux photovoltaïques posés à même le toit, votre rendement en sera nettement diminué en raison d’un  tarif de rachat de l’électricité moindre pratiqué par EDF.

Le prix du KWh varie alors entre 31,4 centimes à 37,68 le kWh contre 58 centimes pour des panneaux intégrés au toit.

Pour calculer votre rendement, vous pouvez utiliser ce simulateur assez bien fait qui vous permettra d’estimer les économies générées.

Mais il ne faut pas oublier d’intégrer quelques facteurs et imprévus pour bien calculer votre rendement.

Tout d’abord, si les panneaux ont une durée de vie de 20 ans, les batteries devront être changées dans 5 ou 6 ans. C’est un coût à prendre en compte.

Sans oublier les coûts d’entretien.  Par exemple, une fine couche de gel sur les cellules photovoltaïques diminuera clairement votre rendement.

Ensuite, vous devez faire attention à l’inclinaison et l’orientation du toit. Si vous vivez à l’ombre d’une barre d’immeuble optez pour une autre solution que le solaire !

Enfin  – et c’est une bonne nouvelle – prenez en compte les aides accordées par l’Etat. Vous avez le droit à des crédits d’impôts très intéressants. Il existe aussi de nombreux financements et subvention au niveau local. Pour consulter les aides disponibles dans votre région, consultez cette carte des aides pour le photolvotaiques.

L’Express – dans son numéro éco-rénover – estime que « le retour d’investissement d’une bonne installation photovoltaïque se situe en moyenne entre 7 ans dans le Sud-est et 12 ans au Nord de la Loire.

Un système intégré plein sud de 2,8 kWc permet de toucher  un revenu annuel moyen de 1 700 euros dans le Vaucluse et de 1 500 euros dans l’Eure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :